Ca n’est pas une histoire d’amour, c’est celle d’une séparation. C’est aussi une expérience ésotérique. Un voyage intersidéral qui fait du sur-place. Une ode à Hunter S. Thompson et à Charles Bukowski. C’est une explosion des sens, une reformulation de la réalité, un réarrangement des sentiments, une étincelle qui se transforme en big bang autour d’un moment proustien qui se déploie comme une grande couverture confortable qui retombe sur la réalité.

C’est peut-être une histoire d’amour, après tout. Mais une histoire terminée depuis longtemps. Une fracture, guérie peut-être, mais qui a laissé une trace.

Trousses avec enjolivures est un ouvrage autobiographique, punk, sans pudeur, apologétique, biscornu et, finalement, triste et pourtant plein d’espoir, qui fait la part belle aux expériences hallucinatoires. C’est une célébration de l’abandon de sa condition humaine au profit d’un plaisir animal sans inhibition réservée à un public averti et ouvert aux nouvelles expériences.

Le livre raconte un moment perdu d’une relation depuis longtemps terminée et explore les thématiques de l’amour, bien sûr, mais aussi du pardon, du regret, de l’oubli, de la révolte, et plonge dans des recoins plus existentiels avec une approche journalistique dite "gonzo", chère à Hunter S. Thompson.

C'est le premier ouvrage de Cyrille R. Chabloz.

CHF25,00
Quantité:

Panier

Pas d'article dans votre panier

Devise

Meilleures ventes